logo twitterDepuis hier, Twitter est victime d’un code malveillant entrainant des plantages dans la gestion des messages et des redirections vers des sites pornographiques.

Il y a une possibilité de supprimer les messages « infestés » via une application tierce comme Tweetdeck, ou via m.twitter.com, la version mobile officielle de Twitter, qui ne semble pas concernée.

Source : pcinpact, zataz

Be Sociable, Share!