Des centaines d’utilisateurs de portables HP tentent de trouver un accord avec le fabricant afin d’obtenir un remboursement de leurs machines pour vice caché.

Le problème concerne certains Pavillon ou Presario (voir cette page pour la liste) qui surchauffent, présentent des défauts d’affichage et refusent de démarrer. Première explication apportée par HP fin 2007, ces problèmes sont causés par la carte graphique NVIDIA de ces ordinateurs, conçue avec une puce défectueuse. HP a  étendu pour ceux-ci sa garantie de 12 à 24 mois mais encore fallait-il le savoir.  Selon HP, cela a permis à des milliers de consommateurs français de bénéficier d’une réparation gratuite de leur machine en cas de panne graphique.

Suffisant ? A priori non, car selon les plaignants, cela ne concernerait qu’une partie des clients. En effet, ces derniers évoquent toute une liste de défauts qui n’étaient pas pris en compte par l’extension de garantie d’HP, limitée aux problèmes liés à la carte graphique.

CityLop, envisagent de monter une action collective contre HP France pour obtenir un règlement à l’amiable, avec remboursement de la machine jugée défectueuse. Une action en justice avec l’aide d’ associations de défense des consommateurs est possible, des plaintes ont  été déposées.

Be Sociable, Share!